• Julien et les femmes

    Des questions à se poser :

    Quelles sont les relations de Julien avec les femmes ?

    Quelle idée se fait-il de l'amour ?

    Ses relations avec les femmes sont-elles uniquement de nature amoureuse ?

    Peut-on parler d'éducation sentimentale ?

    Comment chacune de ses relations commence-t-elle et évolue-t-elle ?

    Comment les femmes voient-elles Julien ?

     

    Trouvez une citation sur laquelle vous vous appuierez pour donner un élément de réponse.

     

     

     

    « Le texte à téléchargerJulien et Napoléon »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    dauphi-transylvanien
    Samedi 18 Février 2012 à 10:56

    "Je perds non seulement la personne la plus brillante de la haute société, ainsi qu’ils disaient tous au bal de M. le duc de Retz, mais encore le divin plaisir de me voir sacrifier le marquis de Croisenois, le fils d’un duc, et qui sera duc lui-même. (...)

    Ce remords va me poursuivre toute ma vie, non pour elle, il est tant de maîtresses!"


    Nous avons choisi cette citation, dans le cadre du sujet d'exposer "Julien & les femmes", & nous allons nous pencher sur ses relations avec celles-ci, & surtout leurs nature.

    En effet, de part cet extrait, il est facile de comprendre que les relations qu'a Julien avec les femmes, sont loin de n'être que des relations de nature amoureuse. Il est avant tout intêressé, par le prestige & l'honneur, que le fait d'avoir une relation avec une femme de la "haute société" lui procure, car étant lui-même complexé par son bas statut social, c'est un honneur pour lui que de se voir "sacrifier" des personnes nobles, alors que lui ne devrait pas attirer une jeune fille de cette prestance.

    De plus, il ne se gène pas pour avouer clairement que ce n'est pas le fait de ne plus avoir Mathilde qui l'effraye : "non pour elle, il est tant de maîtresse !", ce n'est donc pas un problème de sentiments, puisqu'il envisage déjà le fait de pouvoir avoir d'autrers maîtresses, mais la seule chose qu'il ne veut pas perdre, c'est cette chance que d'être mis sur un pied d'estale, par rapport à ce Marquis de Croisenois.

    Les relations de Julien ne sont donc pas uniquement de nature amoureuse, et cette citation le démontre bien : l'amour passe amplement au second plan, il cherche d'abord à tirer un honneur de cette relation, avant de se soucier de sentiments amoureux.

    2
    Louise.L
    Dimanche 19 Février 2012 à 13:08

    Chap. VII page 76 : « D’après je ne sais quelle idée prise dans quelque récit de la bonne société, telle que l’avait vue le vieux chirurgien-major, dès qu’on se taisait dans un lieu où il se trouvait avec une femme, Julien se sentait humilié, comme si ce silence eût été son tort particulier. Cette sensation était cent fois plus pénible dans le tête-à-tête. Son imagination remplie des notions les plus exagérées, les plus espagnoles, sur ce qu’un homme doit dire, quand il est seul avec une femme, ne lui offrait dans son trouble que des idées inadmissibles. »

    Dans Le Rouge et Le Noir, Julien est un personnage qui attire les femmes (Mlle Elisa, Mme de Rênal, Mathilde De la Mole …) mais au tout début, était-il un garçon sûr de lui face aux femmes ? Quelles sont les relations de Julien avec les femmes d’après cette citation ?

    Dans cette citation on peut se rendre compte qu’il n’a aucune expérience réelle des relations hommes-femmes ; il n’en a qu’une idée littéraire. Son imagination, nourrie de beaucoup de lectures, lui donne un sentiment d’infériorité quand il ne sait pas quoi dire face à une femme.

    Julien est égocentrique par rapport aux femmes (« comme si ce silence eût été son tort particulier »), il croit qu’il doit toujours être l’initiateur dans la conversation. Et il se trouble facilement face à une femme comme il ne trouve pas d’idée acceptable, il se sent blessé dans son orgueil (« Julien se sentait humilié […] »).

    Il y a un décalage entre ce qu’il vit et l’idée qu’il s’en fait d’après ses lectures, en fait il n’est pas à l’aise avec les femmes dans l’intimité.

    Julien n’est pas à l’aise avec les femmes, il ne sait trop quoi dire face à elles. Il n’est pas sûr de lui, il perd tous ses moyens lorsque une femme se retrouve auprès de lui.

    Cette situation va-t-elle évoluer au long du récit ? Va-t-il enfin prendre confiance en lui ? 

    3
    Clara T
    Lundi 20 Février 2012 à 19:21

    Livre I, chapitre VIII page 100: "Peu à peu Julien sortit de ses réponses compassées, et finit par répondre avec esprit aux sages représentations de madame de Rênal. Elle ne put résister au torrent de bonheur qui inondait son âme après tant de jours de désespoir. Elle se trouva mal tout à fait. Quand elle fut remise et bien établie dans sa chambre, elle renvoya tout le monde. Elle était profondément étonnée."

    • Julien Sorel est un garçon très timide avec les femmes. Malgrés son grand charme et son physique qui plaît, Julien n'est pas sur de lui car il semble avoir peut d'expérience avec celle-ci. 
    • Face à Madame de Rênal Julien ne sais quoi lui répondre quand celle-ci lui parle seul à seul "Son imagination remplie des notions les plus exagérées, les plus espagnoles, sur ce qu'un homme doit dire, quand il est seul avec un femme, ne lui offrait dans son trouble que des idées inadmissibles", Madame de Rênal trouble profondément Julien, c'est réponses son courte, compassées.Il perd tout ses moyens. Mais Madame de Rênal lui trouve pourtant une grande intelligence dans son regard "elle trouvait dans ses yeux un air de supériorité intellectuelle". Julien pense qu'il doit toujour mener la conversation est ce sent donc humilier quand ce sont les femmes qui la mêne.
    • Cette citation nous montre que Julien, petit à petit réussi à sortir de son mal être et parle à Madame de Rênal de maniére plus explicite. Il ose enfin lui parler. Madame de Rênal en fut toute retournée et elle ce sentie envahit d'un torrent de bonheur ! Elle se demanda si cela était possible de d'éprouver de l'amour pour lui "Aurais-je de l'amour pour Julien?". Julien prend confiance en lui et la situation entre Madame de Rênal et Julien commence a évoluer. 
      La situation va t-elle continuait à évoluer ou au contraire va t-elle stagner ?
    4
    Elise.C
    Lundi 20 Février 2012 à 20:30

    Chp VII, page 49: " Julien trouvait madame de Rênal fort belle, mais il la haïssait à cause de sa beauté; c'était le premier écueil qui avait failli arrêter sa fortune. Il lui parlait le moin possible, afin de faire oublier le transport qui, le premiere jour, l'avais porté à lui baiser la main. 

    Elisa, la femme de chambre de madame de Rênal, n'avais pas manqué de devenir amoureuse de jeune précépteur; elle en parlait souvent à sa maîtresse. L'amour de mademoiselle Elisa avait valu à Julien la haine d'un valets. "


    • Grâce à cette sitation on peut voir que Julien est un grand séducteur, il attire beaucoup de femmes et pas seulement dans ce passage, il attire également plus loin dans ce roman, Mathilde De La Mole qui est la fille du marquis De La Mole. 
    • Face à la beauter de madame de Renâl, Julien ne sais quoi faire et ne sais plus quoi faire non plus de ces sentiment donc il la déteste pour ca beauter et aussi a cause de son premier écueil qui avais failli lui valoir sa fortune; 
    • Après cette extrais nous pouvons savoir que Julien ebtendit un jours une conversation entre un homme et Elisa qui évoquer en gros la jalousie de cette homme envers le jeune précepteur Julien Sorel. Mais Julien séduirat-il d'autres filles ou au contraire va-t-il tout avouer a Monsieur de Renâl? 
    5
    Lea . P Profil de Lea . P
    Lundi 20 Février 2012 à 21:43

    Chap 6 P 77 : " Ce ton si doux et presque suppliant d'une si belle dame fit tout a coup oublier à Julien ce qu'il devait a sa reputation de latiniste . La figure de Madame de Renal était près de la sienne, il sentit le parfum des vetements d'été d'une femme , chose si etonante pour un pauvre paysan .Julien rougit extremment et dit avec un soupir , et d'une voix défaillante : ne craignez rien , madame , je vous obeirai en tout ." 

    • Julien , personnage du Roman Le Rouge et Le Noir de Stendhal , ecrit en 1830 , Incarne un personnage Romantique dans ce livre . Il aime les femmes et cela se voit . Il quitte sa ville natale pour allez faire précépteur chez le maire et tombe amoureux de la femme de celui ci .

     

    •  Dans ce passage , On voit que Julien est comme envouté par Madame de Rénal . Il utilise un vocabulaire Melioratif " Si doux " " Si belle " . Il prouve par ceux ci qu'il est attiré par Madame de Rénal . Madame de Renal n'hésita pas a rapproché son visage du sien . On voit également que Julien est a ses ordres " Madame , je vous obéirai de tout . " Il fait cela dans le but de lui plaire . 

     

    • Par la suite nous savons que Julien eu d'autre conquetes comme Mathilde , qu'il mit enceinte . On voit que Julien ne voit pas de stabilité dans l'amour . Et surtout quand cet amour est avec une femme d'une classe sociale au dessus de la sienne . Julien ne prend pas les choses au serieux et toutes ces histoires d'amour finissent mal . 
    • Julien se reprendra - t - il ? Que sera la consequence de ses actes ? 


     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Anaïs.J
    Lundi 20 Février 2012 à 22:36

    Partie I , Chapitre VI : "Pour l'âme si paisible de Mme de Rênal , le contraste de ses craintes et de ce qu'elle voyait fut un grand évènement. Enfin elle revint de sa surprise. Elle fut étonné de se trouver ainsi à la porte de sa maison avec ce jeune homme presque en chemise et si près de lui. "

    - Tout d'abord , Julien est un grand timide de nature . Cependant c'est un vrai séducteur et il plait beaucoup aux femme comme dans cette citation Mme de Rênal , mais aussi, dans la suite de ce roman  Mlle de la Mole ainsi que Elisa... . Donc Julien susite de nombreuses convoitises !

    - On ne peut pas dire que Julien ai eu une éducation sentimentale , fils de charpentier ou la force reigne il n'y a pas la place pour la séduction dans sa famille , c'est donc lui et lui seul qui séduit par lui même les femmes ainsi ils leurs plait beaucoup .

    - Les femmes voient Julien comme un homme différent des autres , inocent qui a du charme , cultivé et dont l'ennui est impossible avec lui , les femmes sont attirées par lui.

    -Dans ses relations , elles commencent souvent bien mais se finissent assez mal comme son histoire avec Mme de Rênal qui finit car il fut congédier de la demeure des rênal pour son infidélité mais aussi quand il fut quillotiner laissant Mathilde et un enfant ... Donc ses histoires d'amour malgrès un bon départ se finissent males .

    -Ses relations amoureuses ne sont pas seulement de nature amoureuse mais aussi beaucoup basées sur l'honneur !

    Donc , cette citation montre l'attirance que provoque Julien envers les femmes , ici avec Mme de Rênal malgrès sa grande timidité .

    Est-ce un mari idéal pour une femme ?

    7
    Maureen.L
    Mardi 21 Février 2012 à 10:30

    Livre 1, chapitre VII, page 88 : " La générosité, la noblesse d'âme, l'humanité lui semblèrent peu à peu n'exister que chez ce jeune abbé. Elle eut pour lui seul toute la sympathie et même l'admiration que ces vertus excitent chez les âmes bien nées. A Paris, la position de Julien envers madame de Rênal eût été bien vite simplifiée ; mais à Paris, l'amour est fils des romans. Le jeune précepteur et sa timide maîtresse auraient retrouvé dans trois ou quatre romans et juste dans les couplets du Gymnase, l'éclaircissement de leur position. Les romans leur auraient tracé le rôle à jouer, montré le modèle à imiter ; et ce modèle, tôt ou tard, et quoique sans nul plaisir, et peut-être en rechignant, la vanité eût forcé Julien à le suivre. "

    ~ Dans ce passage du livre de Stendhal  Le Rouge Et Le Noir, l'auteur nous montre bien que Mme de Rênal a une forte admiration envers Julien, le personnage principal et précepteur de ses enfants. Elle le définit comme quelqu'un d'extrêmement généreux et noble d'âme, qui d'après elle, ne semble qu'exister chez lui. Aucun homme selon elle est aussi généreux que Julien, il est l'incarnation de l'homme parfait, l'homme idéal.

     ~ Or, pour Julien ce n'est pas la même chose. Lorsqu'il est avec elle tout est beau et réciproque, mais dès qu'il s'en éloigne pour aller à Paris, leur relation semble beaucoup plus simplifiée et libre. Cela aurait été aussi simple pour Julien si seulement Paris n'était pas une ville où tout le monde s'aime et où " l'amour est fils des romans. " L'auteur nous fait comprendre que si leur relation "amoureuse" aurait été comme dans un roman, leur chemin aurait été tracé et ils n'auraient eût plus qu'à l'imiter.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter