• Julien et Napoléon

    Des questions à se poser :

    En quoi consiste "le mythe napoléonien" ?

    Quels sont les sentiments de Julien à l'égard de Napoléon ?

    Comment cela se manifeste-t-il dans le roman ?

    En quoi cela a-t-il une influence sur son comportement ?

     

    Trouvez une citation sur laquelle vous vous appuierez pour donner un élément de réponse.

    « Julien et les femmesJulien et la société »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    justine.m
    Jeudi 16 Février 2012 à 18:23

     ‘‘Dés sa première enfance , la vue de certains dragons du 6e , aux longs manteaux blancs et la tète couverte de casques aux longs crins noirs , qui venaient d’Italie et que Julien vit attacher leurs chevaux à la fenêtre grillée de son père , le rendit fou de l’état militaire . Plus tard , il écoutait avec transport les récits des batailles du pont de Lodi , d’arcole , de Rivoli .’’

     Mythe Napoléonien : Napoléon crée de son vivant sa propre légende. Après le couronnement de 1804, son régime personnel prend une tournure sacrée qui ne fait qu'augmenter avec le temps. En 1806, la Saint Napoléon est inventée : on la célèbre le 15 août, date d'anniversaire du souverain. Déjà auréolé par ses victoires militaires, il fait l'objet d'un culte quasi religieux. 

    Julien est un jeune homme intelligent, beau et ambitieux. Il rêve de faire fortune et d’arriver à la gloire, et que ce soit à la guerre, au champ de bataille, comme l’avait fait son idole Napoléon Bonaparte une génération avant . Dans son roman " le rouge et le noir " Stendhal montre l'admiration de Julien pour son héros Napoléon Bonaparte . Julien Sorel , admire l’Empereur depuis son plus jeune age . Il regrette son départ et son rêve est de lui succéder . Napoléon est pour lui son héros . 

    2
    AlexBlondeel
    Dimanche 19 Février 2012 à 16:16

    « " Descends, animal, que je te parle. " Le bruit de la machine empêcha encore Julien d’entendre cet ordre. Son père, qui était descendu, ne voulant pas se donner la peine de remonter sur le mécanisme, alla chercher une longue perche pour abattre des noix, et l’en frappa sur l’épaule. À peine Julien fut-il à terre, que le vieux Sorel, le chassant rudement devant lui, le poussa vers la maison. Dieu sait ce qu’il va me faire ! se disait le jeune homme. En passant, il regarda tristement le ruisseau où était tombé son livre ; c’était celui de tous qu’il affectionnait le plus, le Mémorial de Sainte-Hélène. »

    • On voit dans cet extrait du chapitre IV du roman de Stendhal Le rouge et le Noir l'affection de Julien pour ce livre et donc pour Napoléon : "celui de tous qu'il affectionnait le plus". Il s'agit du recueil des mémoires de Napoléon Bonaparte qui a contribué a faire de lui une légende. Julien considère Napoléon comme un prophète, un messie. Ce a quoi consiste ce "mythe napoléonien", puisque Napoléon Bonaparte s'est inscrit à travers un destion mouvementé et exceptionnel, son ascension fut fulgurante, et sa mort reste mystérieuse, ce qui laisse place a des rumeurs.
    • Julien, lui, cherche a reproduire l'histoire de ce jeune officier, devenu empereur. En effet, Napoléon Bonparte est né dans une famille modeste, va à l'école militaire après ses études au collège, puis se distingue après avoir repris la ville de Toulon aux Anglais ; a l'âge de 24 ans, il devient général. [...] Julien est donc influencé par son idole, et veut monter socialement comme lui, et il y arrivera.
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article

    Vous devez être connecté pour commenter